FOOD AND YOU AU SIRHA, ÉDITION 2017

Retour au blog

Le SIRHA, le rendez-vous culinaire incontournable pour les Foodies

L’équipe Food and You vous raconte son aventure au SIRHA, édition 2017. Trois jours gourmands, pour le plaisir des yeux, qui vouent un amour inconditionnel au beaux et bons produits. Trois jours qui marquent tout le respect que nous avons pour les chefs talentueux et surtout qui soulignent la passion pour notre gastronomie française.

 

Food and You à la Coupe du monde de Pâtisserie

On n’est pas peu fiers, on le répète depuis dimanche, en sautant, en souriant, les yeux grands ouverts et remplis d’étoiles… COCORICOOOOO !! C’est après 10h d’épreuves que la France a remporté le trophée de la Coupe du monde de Pâtisserie. Pour cette 15e Edition, on retrouve sur la première marche du podium une équipe bleu blanc rouge, composée d’Etienne Leroy (pâtissier), Bastien Girard (chocolatier) et Jean-Thomas Schneider (glacier). Comme en 2013 et depuis 8 années consécutives, c’est sur le thème du rock que le travail d’équipe a payé mais pas que! Ce qui a différencié nos petits français des autres, ce sont bel et bien les notes de dégustation. 

Alors que le Japon s’installe pour la troisième année à la seconde place avec la médaille d’argent, c’est la Suisse, qui s’était éclipsé depuis un petit moment du concours, que l’on retrouve en troisième position.  Gabriel Paillasson, président fondateur de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, extrêmement satisfait du travail et du niveau de toutes les équipes, s’exprime : « Toutes les nations, même les moins aguerries ont fait du très bon travail. C’était un magnifique évènement avec beaucoup d’ambiance, à l’image de la belle évolution de la pâtisserie dans le monde». Vingt-deux équipes, les quatre continents représentés, des heures de préparation et d’entrainements, des supporters et une ambiance incroyable dans les tribunes le jour J… On a déjà hâte d’être à la seizième édition !

Credit photos: Sirha Lyon

 

Food and You au Bocuse d’Or

 

Certainement l’évènement le plus attendu et le plus médiatisé du monde de la scène gastronomique internationale, le Bocuse d’or cette année a frappé très très fort ! Pour son trentième anniversaire, le niveau était très élevé et vingt-quatre pays se sont disputés le graal dans une ambiance digne des plus grands éventements sportifs. Au final, ce sont les Etats-Unis, avec son chef Mathew Peters, qui ont remporté ce trophée des plus prestigieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 5h35 les candidats, issus de sélections internationales, ont servi respectivement une version revisitée d’un plat lyonnais : Le poulet aux crustacés. Ils ont également proposé une assiette entièrement « végétale » - nouveauté du concours - preuve que trente ans après sa création c’est un concours révolutionnaire en matière de gastronomie, qui reste à la pointe des tendances culinaires et des nouvelles habitudes de consommation. Mais mais maiiiiis on n’oublie pas les français ! C’est Laurent Lemal, coaché par Franck Putelat, qui a remporté le prix du meilleur plat végétal avec, pour le citer « un plat végétal présenté sur du bois pour lui donner un aspect plus naturel et en accord avec le thème donné". Ce dernier était composé de céleri, de truffe noire, d’un bouillon d’oignon et de céréales.

C’est son commis Benjamen Vakanas qui a reçu le prix du meilleur commis. Il raconte : "J'étais très stressé mais le chef a réussi à me calmer. La première heure était la plus compliquée puis j'ai réussi à me concentrer et rester dans ma bulle". On a assisté à un défilé de plats, servis par les étudiants de l’institut Paul Bocuse, à une farandole de senteurs et de couleurs… On ne vous le cache pas, ça donnait très envie et on avait qu’une envie : de tirer une chaise, de s’asseoir à coté de Joël Robuchon et de déguster ces beautés culinaires avec lui ! Dans une ambiance unique, digne d’un combat de boxe, chacun criait pour son équipe et avait un mot pour elle… Les supporters suédois de leur côté ont mis le paquet pour encourager « leurs poulains ». Ils ont carrément enflammé les tribunes !

Credit photos: Fleur Louis -  Bocuse d’Or et Food and You

 

Food and You au stand Saint Géron

Le mardi Karen, a eu la chance de participer à un atelier de dressage sur le stand Saint Géron, au Sirha. C’est en compagnie de Capucine du blog Bi-gout et de Pauline du blog La Tourismothèque qu’elle a revêtu la peau d’un chef le temps de quelques minutes. C’est l’agence Someday qui a eu l’idée brillante de réunir des blogueurs pour mettre en valeur le stand épuré de Saint Géron - eau française naturellement gazeuse - construit sous le signe de l’eau. En guest, c’est le Chef Jérémy Galvan, désormais une étoile au Guide Michelin, qui a été nommé chef d’orchestre de l’atelier.

 

Credit photos: PhilippeMesa

 

Food and You à l’Atelier Nespresso

Pour cette édition exceptionnelle du Sirha, l'Atelier Nespresso a pris ses quartiers dans un lieu unique: la Maison de soierie de Marc Rozier, dans le neuvième arrondissement lyonnais. Datant de plus de 120 ans, ce lieu unique est l’emblème du savoir-faire de la soierie dans le monde entier. Partageant les mêmes valeurs que la gastronomie française, cette alliance permet à Nespresso de célébrer la gastronomie en lui dédiant deux grands crus Nespresso : le Nepal Lamjung et le Kilimanjaro Peaberry.

Le concept était tel que les chefs de l’Atelier Nespresso devaient sublimer respectivement de leur créativité déjeuners et diners en y associant ces deux nouveaux Grands Crus Nespresso, à leurs recettes. Pour sublimer l’atelier de Marc Rozier, une scénographie hors du commun a été mis en place pour immerger les invités dans un cadre atypique. 

Du coup, le mercredi, après une dégustation de café d’exception, nous avons eu la chance d’être assis à la table du Chef Fabio Pisani, également consultant et professeur de cuisine. Deux étoiles Michelin dans son restaurant II Luogo di Aimo e Nadia à Milan, c’est avec sa recette audacieuse qu’il nous a entièrement séduit : Entrecôte de veau Fassona de montagne en panure de fleurs de camomille, oignons rouges de Tropea et carottes au vinaigre de framboise. Très accessible et disponible pour répondre à nos questions, le chef a échangé avec nous sur sa passion. Vous remarquerez le petit clin d’œil à la marque de café dans l’assiette : une capsule Nespresso reconstituée avec au cœur, une crème au beurre accompagnée de sa pâte de truffe et de café. Tout le repas a été rythmé par des petites astuces du Chef ainsi que par les vins proposés par le meilleur sommelier du monde 2016, j’ai nommé Arvid Rosengren. Suédois d’origine, il a su nous étonner avec ses propositions accord  mets-vins-café.

 

Pour finir sur une touche sucrée, c’est Sébastien Bouillet, Pâtissier établi à Lyon et au Japon, qui a réalisé le dessert : Le Noisetier, Grand Cru exclusvie selection Nepal Lamjung. « Pour sa recette, il a choisi d’associer le Grand Cru Nepal Lamjung à la noisette et à la mandarine pour jouer sur toutes les sensations ». Légèreté, fraicheur, amertume, rondeur… tant de saveurs qui bousculent les codes mais aussi nos papilles pour donner un résultat gourmand et étonnant en bouche !

 

Credit photos: Food and You

Food and You remercie l’Atelier Nespresso de nous avoir invité pour déguster ce fabuleux Menu ! 

Quand est-ce qu’on recommence ? Il va falloir attendre seulement, un an et 280 jours avant la prochaine édition. Soyez patients les Foodys !